Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le 31 décembre, le Rhin est franchi et les trois groupes d'armée commencent une marche concentrique sur Paris :

L'armée du Nord par les Pays-Bas, celle de Silésie en débouchant entre Coblence et Mannheim (Kaub)*, celle de Bohême en traversant la Suisse et le Jura pour atteindre le plateau de Langres.

*Grande armée( Bohême) alliée Schwartzenberg 190 000 h

*Armée de Silésie Blücher 160 000 h

*Armée du Nord Bernadotte 130 000 h


En quinze jours, l'ennemi fait son entrée dans Strasbourg, Saverne, Épinal, Lunéville et Nancy. Les maréchaux Victor, Macdonald et Marmont qui ne disposent que de 39 000h reculent.
Face à cette redoutable menace Napoléon ne désarme pas. Il ordonne une "défensive de temporisation", de façon à donner le temps à ses dernières réserves d'être mobilisées. Il prescrit à ses corps d'armée, dont aucun n'excède 15 000 combattants, de faire face mais sans s'engager à fond : Macdonald doit opérer entre Namur et Liège ; Marmont doit tenir Metz et la ligne de la Meuse ; Ney et Victor doivent contrôler les débouchés des Vosges ; Mortier avec la Garde doit manœuvrera sur Langres.

Napoléon estime qu'il pourra tenir le temps nécessaire à l'arrivée des nouveaux conscrits car la première vague des forces alliées néxcèdera pas 90 000 hommes puisque d'importants contingents seront retenus par l'investissement des places fortes du Rhin et de Lorraine.

*La ville de Kaub devînt célèbre quand le général prussien Blücher traversait le Rhin dans la nuit du jour de l'an 1813/1814 avec son armée de 60.000 soldats et 20.000 chevaux., après avoir jeté un pont flottant sur le Rhin. L'imposant monument Blücher sur la rive du Rhin commémorise cet acte téméraire.

(voir photo ci-dessous)

31 DECEMBRE 1813
31 DECEMBRE 1813
31 DECEMBRE 1813

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :