Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pour mon diorama du  2éme régiment d'infanterie Polonais , j'ai opté pour une situation (bien sûre imaginaire pour mon diorama) lors de sa participation à la bataille de Smolensk en  aout 1812.

Ci-contre entouré de rouge la position du Véme Corps du  général  Poniatowski devant Smolensk.(source napoleon-monuments.eu . Lien ci-dessous)

Ci-dessous un lien qui vous amènera à l'ordre de bataille Français devant Smolensk ...

 

La bataille commence le 16 août  par un premier test sur deux des faubourgs. Les Russes ne réagissent pas comme prévu face à cette provocation, et restent dans la ville. Napoléon  commande l’assaut général avec trois corps de la Grande Armée , soutenus par 200 pièces d’artillerie. Cela réussit pendant un certain temps, mais quand les Français atteignent les murs de ville, ils n’ont aucun moyen pour les franchir. Ils essayent vainement de s’élever sur les épaules des uns et des autres, exposés au feu de l’artillerie russe. Le soir , ils n’ont fait aucun progrès.

Vers 14 h le 17 août , voyant que les Russes ne sont pas décidés à sortir, l’Empereur ordonne à  Poniatowski , de faire mouvement pour couper les communications entre la ville et la rive droite du fleuve, tandis qu’une division du général Bruyères  s’empare du plateau devant les faubourgs de Sloboda-Raczenka . 60 pièces d’artillerie y sont installées. Leurs tirs de mitraille obligent les Russes de la rive droite à évacuer leurs positions. Davout  attaque ensuite les faubourgs qui tombent vers 17 h. De son côté, Ney  attaque les positions ennemies situées devant la ville. Des tirs d’artillerie chassent les occupants des tours. Par la rive droite, la ville reçoit le renfort de deux divisions et deux régiments d’infanterie de la garde.

L’intense bombardement d’artillerie provoque de nombreux incendies, et la majeure partie de la ville brûle à la tombée de la nuit. Deux compagnies de mineurs s’attaquent aux remparts. Dans la nuit, sacrifiant une petite garnison, Barclay  abandonne la ville par la rive droite. Le général Korff commandant l’arrière-garde met le feu à différents endroits de la ville et brûle le dernier pont derrière lui.

 

Vers l’aube du 18 aout , des brèches sont ouvertes dans les murs. La Grande Armée pénètre dans la ville, sans grande résistance. En quelques heures, le gros des troupes l’investit.  Barclay  maintient des forces de l’autre côté du fleuve empêchant une traversée avant la nuit du 18 août.

La ville de Smolensk est presque totalement détruite. Les Russes comptent 4 700 morts, dont 5 généraux, 7 à 8 000 blessés, et 2 000 prisonniers, 200 pièces de canons et mortiers de gros calibre. Côté français, les pertes sont de 700 morts, dont le général Grabowski et   3 100 à 3 200 blessés.

 

(merci aux sources)

 

Napoléon et le prince Poniatowski le 17 août 1812 lors de la bataille de Smolensk par Jean-Charles Langlois.

Napoléon et le prince Poniatowski le 17 août 1812 lors de la bataille de Smolensk par Jean-Charles Langlois.

Tag(s) : #diorama, #régiment, #infanterie, #Polonais, #bataille, #Smolensk, #Napoléon, #Empereur, #Poniatowski, #Ney

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :