Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Staps conduit au peloton d'exécution (gravure de Raffet).
Staps conduit au peloton d'exécution (gravure de Raffet).

Pendant les négociations de Schönbrunn, Napoléon échappe de justesse à une tentative d'assassinat perpétré par un jeune Allemand de 17 ans, Frédéric Staps.

Le 12 octobre 1809 *, alors que l'Empereur paradait dans la cour du château, Frédéric Staps s'avança vers lui, faignant de vouloir lui remettre une pétition. Il fut immédiatement intercepté par Berthier . Quand celui-ci lui demanda quelle était sa requête, Staps lui répondit qu'il ne souhaitait parler qu'à Napoléon. L'air décidé du jeune homme éveilla des soupçons chez Berthier et, surtout, chez Rapp, qui le fit aussitôt arrêter par un officier de gendarmerie avant de le faire conduire au château.

Un couteau de cuisine fut retrouvé dans sa redingote.....

* Date indiquée par Jean Tulard (cf. bibliographie).

A.-M. Perrot (Itinéraire général de Napoléon, Paris, 1845, p. 330) et Louis Consatnt Wairy (Mémoires de Constant, premier valet de chambre de l'empereur, sur la vie privée de Napoléon, sa famille et sa cour, Paris, 1830, p. 131) indiquent quant à eux la date du 13 octobre.

(source c-dessous)

Tag(s) : #Napoléon, #assassinat, #Berthier, #Rapp, #officier, #gendarmerie

Partager cet article

Repost 0