Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Passionné du 1er Empire,je peint des figurines au 1/72 éme et réalise des dioramas les mettant en scène. Je me rapproche au plus près de la réalité Historique pour peindre les uniformes des différentes troupes après recherches .Certains de mes dioramas représentent aussi le matériel de l'époque.Je participe à diverses expositions et ,à ma façon, entretien le souvenir de Napoléon 1er Empereur des Français.La figurine et l'Histoire ne font alors plus qu'une.

30 Apr

CHEVAU-LEGERS POLONAIS ....30 NOVEMBRE 1808

Publié par Fred  - Catégories :  #bataille, #Napoléon, #Polonais, #Somosierra, #Grande Armée, #Empereur

L.Rousselot
L.Rousselot

Après les officiers et le trompette , voici la troupe qui représentera la charge des Chevau-légers Polonais à la bataille de la Somosierra en 1808.Bon je vous l'accorde les photos ne sont pas terrible , vu que les figurines sont désoclées , je ne peut que faire une présentation couchée.

Les officiers français ont essayé de minimiser l'impact des charges polonaises en prétendant que le succès devait être attribué à l'infanterie française du général François Ruffin . Pourtant le 13e bulletin de la Grande Armée mentionne le rôle déterminant des chevau-légers polonais.​

Des généraux Français font valoir à Napoléon que si les Polonais ont réussi cette mission suicide, c’est parce qu’ils étaient saouls, voulant par là minimiser la conscience de leur acte d’éclat. A cela l’empereur répond : « Alors Messieurs, sachez être saouls comme des Polonais ». Ainsi, cette expression aujourd’hui mal comprise, au sens ironique et négatif, était à l’origine la marque d’estime formulée par Napoléon toujours très impressionné par l’attitude de ses Polonais.(source ci-dessous)

Impossible n'est pas Français....Mentionnée en 1837 dans ses mémoires par le général de Caulaincourt l'expression est popularisée par Balzac (source ci-dessous)

Selon de nombreux mémoires rédigés par des vétérans de la bataille, Kozietulski conduisit la charge en lançant le cri officiel : « Vive l'Empereur ». Cependant, une légende populaire prétend que le véritable cri de bataille était en polonais « Naprzód psiekrwie, Cesarz patrzy » : « En avant fils de chiens, l'Empereur vous regarde ! »(source ci-dessous)

CHEVAU-LEGERS POLONAIS ....30 NOVEMBRE 1808
CHEVAU-LEGERS POLONAIS ....30 NOVEMBRE 1808
CHEVAU-LEGERS POLONAIS ....30 NOVEMBRE 1808
CHEVAU-LEGERS POLONAIS ....30 NOVEMBRE 1808
Commenter cet article
R
Bonjour,
je suis votre rubrique régulièrement et j'apprécie énormément votre travail.
J'ai une question technique qui se pose à moi, puisque je commence à construire des dioramas où seule l'échelle change - du 28 mm au lieu du 1/72e: comment faites-vous pour stabiliser et fixer solidement les chevaux à votre socle de dio, compte tenu du désoclage et de la faiblesse des jambes des chevaux qui interdit le tigeage ?
Bonne continuation
Cordialement
Rémy
Répondre
F
Bonjour , je vous remercie de l'attention que vous portez à mon blog. J'utilise simplement de la colle à bois blanche et pour faire tenir la figurine que se soit verticalement ou parce que le cheval est sur deux pattes et le fantassin sur une jambe , je m'aide d'allumettes , de petit objets ayant une base assez large et d'un certain poids (taille crayon , dés .....etc.) pour soutenir et empêcher de tomber le temps du séchage .....Il y a des articles contenant des photos dans mon blog avec de divers moyens ou astuces pour faire tenir les figurines. Je n'utilise pas de colle type super glue "cyanolite", la colle à bois en séchant ne laisse pas de trace (faut pas en mettre de trop juste le necessaire .....) et permet de recoller si il le faut sans abimer la figurine .

Archives

À propos

Passionné du 1er Empire,je peint des figurines au 1/72 éme et réalise des dioramas les mettant en scène. Je me rapproche au plus près de la réalité Historique pour peindre les uniformes des différentes troupes après recherches .Certains de mes dioramas représentent aussi le matériel de l'époque.Je participe à diverses expositions et ,à ma façon, entretien le souvenir de Napoléon 1er Empereur des Français.La figurine et l'Histoire ne font alors plus qu'une.