Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Passionné du 1er Empire,je peint des figurines au 1/72 éme et réalise des dioramas les mettant en scène. Je me rapproche au plus près de la réalité Historique pour peindre les uniformes des différentes troupes après recherches .Certains de mes dioramas représentent aussi le matériel de l'époque.Je participe à diverses expositions et ,à ma façon, entretien le souvenir de Napoléon 1er Empereur des Français.La figurine et l'Histoire ne font alors plus qu'une.

29 Feb

LE BATAILLON DE NEUCHATEL...

Publié par Fred  - Catégories :  #Napoléon, #Austerlitz, #BERTHIER, #uniforme, #Neuchâtel, #Maréchal, #compagnies, #Empire, #Français, #campagne

Pour continuer mon diorama de "la tente de l'Empereur" , après BERTHIER et son aide de camp voici le bataillon de Neuchâtel représenté par 4 figurines issues de la boite ZVEZDA ref 8080.Prince de Neuchâtel oblige ...

Mais un peu d'Histoire pour commencer ...

Le 26 février 1806, débarrassé des Russes et des Autrichiens au terme de la campagne d'Autriche, Napoléon signe un traité d'alliance avec la Prusse. Face au récent vainqueur d'Austerlitz , le roi Frédéric-Guillaume III est contraint de céder ses possessions de Clèves et de Neuchâtel à la France. Neuchâtel est occupé le 19 mars par les troupes du général OUDINOT et quelques jours plus tard, le 22 mars, la principauté passe officiellement sous contrôle Français. Le 30, Napoléon signe un décret attribuant au Maréchal Louis Alexandre BERTHIER, major-général de la Grande Armée le titre de prince de Neuchâtel et Valengin.

Le bataillon est créé par décret du 11 mai 1807 sur l'initiative du Maréchal Louis Alexandre BERTHIER, prince de Neuchâtel . Le recrutement, basé sur le volontariat, est efficace et permet d'étoffer rapidement les six compagnies prévues, auxquelles s'adjoint bientôt une batterie d'artillerie. Le baptême du feu a lieu en 1809 à la bataille de Wagram , où les Neuchâtelois sont affectés à la garde des ponts. Le corps prend ensuite la route de l'Espagne et enregistre des succès contre la guérilla dans la guerre de la Péninsule . La campagne de Russie en 1812 ayant entraîné la disparition quasi-complète des effectifs, le bataillon est réduit à la taille d'une compagnie qui participera aux dernières batailles de l'Empire, Dresde, Leipzig, Hanau en 1813 et enfin Vesoul en 1814. L'unité est dissoute à Chartres le 1er juin de la même année, après sept années d'existence.

L'uniforme jaune distribué au corps, très inhabituel, vaudra aux Neuchâtelois le surnom de « canaris » ou de « serins ».

(source ci-dessous)

LE BATAILLON DE NEUCHATEL...
LE BATAILLON DE NEUCHATEL...
LE BATAILLON DE NEUCHATEL...
LE BATAILLON DE NEUCHATEL...
LE BATAILLON DE NEUCHATEL...
LE BATAILLON DE NEUCHATEL...
LE BATAILLON DE NEUCHATEL...
LE BATAILLON DE NEUCHATEL...
LE BATAILLON DE NEUCHATEL...
LE BATAILLON DE NEUCHATEL...
LE BATAILLON DE NEUCHATEL...
LE BATAILLON DE NEUCHATEL...
LE BATAILLON DE NEUCHATEL...
LE BATAILLON DE NEUCHATEL...
Commenter cet article

Archives

À propos

Passionné du 1er Empire,je peint des figurines au 1/72 éme et réalise des dioramas les mettant en scène. Je me rapproche au plus près de la réalité Historique pour peindre les uniformes des différentes troupes après recherches .Certains de mes dioramas représentent aussi le matériel de l'époque.Je participe à diverses expositions et ,à ma façon, entretien le souvenir de Napoléon 1er Empereur des Français.La figurine et l'Histoire ne font alors plus qu'une.