Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le 7 septembre 1812, sur les bords de la Moskova, près du village de Borodino, à 124 kilomètres de Moscou, la Grande Armée de Napoléon 1er trouve en face d'elle l'armée Russe au grand complet.

Sous la pression de l'opinion Russe comme de son état-major, le maréchal Mikhaïl Koutouzov (67 ans) décide de défendre autant que faire se peut la vieille capitale Russe. Ainsi offre-t-il à l'Empereur des Français l'affrontement frontal que celui-ci attendait depuis son invasion de la Russie, neuf semaines plus tôt.

Il va en résulter une bataille indécise , dont chaque belligérant revendiquera la victoire. C'est le moment fort de la campagne de Russie que les Russes préfèrent qualifier de «Grande guerre patriotique», avec davantage de morts et de blessés qu'aucune autre bataille avant cette date.

Baptisée Borodino par les Russes, elle est plus connue sous le nom de "bataille de la Moskova" par les Français......................................

(sources : liens ci-dessous)

Napoléon près de Borodino, peinture de Vassili Verechtchaguine, 1897.

Napoléon près de Borodino, peinture de Vassili Verechtchaguine, 1897.

L’artillerie du général Friant canonne les flèches de Bagration. Détail du Panorama de Borodino.

L’artillerie du général Friant canonne les flèches de Bagration. Détail du Panorama de Borodino.

Tag(s) : #Moskova, #Napoléon 1er, #Borodino, #Koutouzov, #Empereur, #bataille, #campagne, #Russes, #Français, #Moscou

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :