Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pour se souvenir ............il y a deux cents ans ............

Arrivée de Napoléon et départ du commandant supérieur de l'île le général Dalesmes.

Depuis Saint-Raphaël, le 29 avril 1814, c'est à bord de la frégate anglaise l'Undaunted, qu'il quitta la France, accompagné des commissaires Alliés et de sa petite suite, dont les généraux Bertrand et Drouot. Le général Cambronne , rejoindra l'île le 26 mai suivant. Avant le départ de Fontainebleau, il avait écrit au général Drouot : « On m'a toujours choisi pour aller au combat ; on doit me choisir pour suivre mon souverain, un refus serait pour moi la plus mortelle injure.»

Drouot intercéda donc auprès de l'Empereur qui, devant tant de loyauté et de fidélité à sa personne, accepta de le compter parmi sa suite.

L' Undaunted entra dans la rade de Portoferraio le 3 mai au soir après avoir hissé le pavillon parlementaire. C'est que l'île arborait déjà les couleurs du nouveau roi Louis XVIII. Déjà les canons des forts Falcone et Stella qui surplombent la cité étaient tournés vers l'intrus qui osait s'approcher du port. Fort heureusement, la vue du pavillon parlementaire et les dépêches reçues le 28 avril annonçant les changements politiques intervenus en France et l'arrivée imminente de l'Empereur Napoléon comme nouveau souverain de l'île, dissuadèrent le général Dalesme, alors commandant supérieur de l'île, de donner l'ordre de tir.

C'est au fort Stella que le général Dalesmes accueillit les généraux Bertrand et Drouot, accompagnés des commissaires Alliés. Il lui fut remis une lettre de l'Empereur resté à bord, lettre qui sera reprise par le général Dalesmes le lendemain dans sa proclamation aux habitants de l'île :

Habitants de l'île d'Elbe !

Les vicissitudes humaines ont conduit au milieu de vous l'empereur Napoléon, et son choix vous le donne pour souverain. Avant d'entrer dans vos murs, votre auguste et nouveau monarque m'a adressé les paroles suivantes que je m'empresse de vous faire connaître, parce qu'elles sont le gage de votre bonheur à venir :

Général, J'ai sacrifié mes droits aux intérêts de la patrie, et je me suis réservé la souveraineté et la propriété de l'île d'Elbe, ce qui a été consenti par toutes les puissances. Veuillez faire connaître le nouvel état des choses aux habitants, et le choix que j'ai fait de leur île pour mon séjour, en considération de la douceur de leurs mœurs et de leur climat. Dites-leur qu'ils seront l'objet constant de mes plus vifs intérêts.

NAPOLEON

Elbois !

ces paroles n'ont pas besoin d'être commentées, elles fixent votre destinée; l'Empereur vous a bien jugés, je vous dois cette justice et je vous la rends. Habitants de l'île d'Elbe ! Je m'éloignerai bientôt de vous, cet éloignement me sera pénible parce que je vous aime sincèrement, mais l'idée de votre bonheur adoucit l'amertume de mon départ, et, en quelque lieu que je puisse être, je me rapprocherai toujours de cette île par le souvenir des vertus de ses habitants et par les vœux que je formerai pour eux.

Porto-Ferrajo, 4 mai 1814.

Signé : le général de brigade DALESMES.

Le 3 mai 1814 : Arrivée de Napoléon à l'île d'Elbe.
Le 3 mai 1814 : Arrivée de Napoléon à l'île d'Elbe.
Tag(s) : #France, #Cambronne, #Louis XVIII, #île d'Elbe, #Empereur, #frégate, #Fontainebleau, #patrie, #généraux, #souverain

Partager cet article

Repost 0