Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une série de photos de figurines peintes sans trop de détails car elles représentent les compagnies qui occupent les bâtiments. En fait , il n'y a que les canons et baïonnettes qui dépasseront des fenêtres ou des portes , peut être pour certaines une main sera visible , d'autres une tête avec shako ?

Place à l'Histoire .......

D'où ils sont , les hommes de Baring ne voient pas grand chose de ce qui se passe autour d'eux. La petite crête qui se trouve près d'eux leur cache en grande partie la crête de la Belle-Alliance. Mais vers midi, ils voient quand même se former la grande batterie que Napoléon installe précisément sur ​​cette crête intermédiaire qui ne se trouve qu'à 150 mètres bons mètres devant les hommes qui occupent le fond du verger.

A 13h00, la grande batterie (pas moins de 80 pièces) est en place et ouvre un feu d'enfer sur la ligne anglo-alliée. La petite garnison de la Haye-Sainte à très certainement dû avoir un moment de profond étonnement. Alors que les artilleurs français livrent salve sur salve, pas un boulet, pas un obus ne vient s'abattre sur leur position !

En fait , ceci est simple à expliquer . La crête où se situe la grande batterie est à une altitude d'environ 125 mètres , le fond du verger de la Haye-Sainte a environ 110 mètres! Soit un creux de15 mètres sur une distance de moins de 200 mètres ... D'autre part , il est impossible à une pièce d'artillerie d'adopter un angle de tir inférieur à 15 ° sous le plan horizontal. Un boulet tiré sous cet sans angle atteindra sans doute le sol l'après 300 mètres à condition que la cible soit au meme niveau. Si elle se trouve15 mètres, plus bas, la trajectoire s'allonge et le boulet touchera le sol à plus de 450 mètres ... Manque de chance ,la ferme est à environ 400 mètres , le verger plus proche encore . Ou, il est impossible de raccourcir encore la trajectoire. De l'endroit où se trouvent les canons français, tous Les coups , sauf hasard malencontreux, passeront par-dessus la tête pour aller s'enfoncer lourdement dans l'argile de la pente du chemin d'Ohain. La haye-Sainte subit néanmoins quelques dégâts , mais ce fût plutôt par hasard: Elle ne constituait pas à 13h00 un objectif prioritaire. Aucun ordre ne fût en tout cas donné pour qu'on la prit pour cible : Tout le feu était concentré sur le centre de la ligne anglo - alliée.

....................à suivre ............................

KING'S GERMAN LEGION :2éme bataillon , juin 1815 (3)
KING'S GERMAN LEGION :2éme bataillon , juin 1815 (3)
KING'S GERMAN LEGION :2éme bataillon , juin 1815 (3)
KING'S GERMAN LEGION :2éme bataillon , juin 1815 (3)
KING'S GERMAN LEGION :2éme bataillon , juin 1815 (3)
KING'S GERMAN LEGION :2éme bataillon , juin 1815 (3)
KING'S GERMAN LEGION :2éme bataillon , juin 1815 (3)
KING'S GERMAN LEGION :2éme bataillon , juin 1815 (3)
KING'S GERMAN LEGION :2éme bataillon , juin 1815 (3)
KING'S GERMAN LEGION :2éme bataillon , juin 1815 (3)
KING'S GERMAN LEGION :2éme bataillon , juin 1815 (3)
KING'S GERMAN LEGION :2éme bataillon , juin 1815 (3)
Tag(s) : #Baring, #Haye-Sainte, #batterie, #verger, #artillerie, #canons, #garnison, #photos, #crête

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :