Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pour se  souvenir ............

Il y a deux cents ans .....!

 

A partir du 9 décembre 1813, les Alliés ne peuvent plus dissimuler leurs troupes accumulées entre Fribourg et Bâle.


A cette date La Vieuville* transmet au Maréchal Victor les renseignements sur les préparatifs reçus de la part de personnes comme le maire de Huningue, M. Blanchard, qui fait preuve de beaucoup de zèle et d'intelligence:


 «L'ennemi a reçu des renforts considerables sur la rive droite ainsi  qu'une nombreuse artillerie , Il rassemble un équipage de pont à Mühlheim *, en façe de Chalampé, la ou les passages son faciles . Il commence à établir des batteries sur toute la Ligne, particulierement en face de Gros-Kembs. Les troupes ennemis sont composées presque en totalité d'infanterie Autrichienne et de cavalerie Russe "...


Le 12 décembre, le Maréchal Victor recoit des renseignements de Lörrach, apportés par des témoins oculaires , l'ennemi doit passer le Rhin au-dessus de Huningue, à Bâle car il ne reconnait pas la neutralité de la Suisse et a l'intention de penetrer en France par les gorges de Porrentruy.


Des troupes Autrichiennes sont  dirigées aussi sur Genève en passant l 'Ain afin de couper les communications entre la France et l'Italie.
Le 15 décembre personne en Alsace ne doute de l'imminence de l'invasion ...

Dans la nuit du 20 au 21 décembre 1813, les Suisses retirent leurs troupes et l'artillerie qui bloquent le pont de Bâle. Les Autrichiens s'engouffrent dans La voie libre.


Le Maréchal Victor écrit à l 'Empereur: .. "Les forces ennemies qui-doivent être dans les environs de Bâle (Armée de Bohême) sont  de 140.000 à 150.000 hommes .Je ne sais rien de positif sur les desseins de cette Armée .. s'ils  pénètrent en Alsace, je ne peut leur opposer que  3.500 chevaux et 5.000 hommes d'infanterie. Tout ce  que je pourrai faire serais de  ralentir leur mouvement de quelques jours  et de m'enfermer dans  Strasbourg ... ." 

 Les Alliés envahissant le pays , placardent: "Français, nous ne faisons pas la guerre à la France, nous ne voulons que briser le joug que votre gouvernement voulait Imposer à nos payeur , qui ont le droit même à l'Indépendance que le vôtre".

Le 24 décembre 1813, Victor envoie à Sélestat le général Forestier avec six bataillons et du canon, soutenir les cavaliers de Milhaud.

Il apprend que de Bâle l'ennemi se divise en 3 colonnes d'attaque vers Soleure, Belfort et Colmar ... (Voir les cartes ci-Dessous ......)


 

 

* Mülheim an der Ruhr est une  ville d'Allemagne d'environ 170 000 habitants, située dans le land   de Rhénanie du nord Westpalie . Elle est fondée  en 1808 par Napoléon1er en regroupement  plusieur communes (Styrum, Dümpten, Heißen, Menden -Holthausen, Saarn, Broich, Speldorf).

Les Suisses laissent passer  !!!!
Les Suisses laissent passer  !!!!

*Auguste - Joseph Baude de la Vieuville, né le 11 septembre 1760 à Châteauneuf-d’ille -et -vilaine et mort le 26 avril 1835 dans la même ville, est un préfet et homme politique français du XIXe siècle. Il assiste au sacre de Napoléon qui le remarque et en fait son chambellan. Conseiller général de la Meurthe , il est nommé le 30 novembre 1810 préfet . Le 12 mars 1813, il est nommé à la préfecture du Haut – Rhin , et conserve cette préfecture pendant la 1ére restauration.

Tag(s) : #Alliés, #troupes, #Russe, #Autrichiennes, #Bâle, #France, #Maréchal, #batteries, #Alsace, #Rhin

Partager cet article

Repost 0