Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Comment se nourrissait l'armée de Napoléon 1er ? comment était elle ravitaillée ?Qui en était chargé ?

« Vous devez avoir pour principe que la guerre doit nourrir la guerre » recommandait Napoléon au maréchal Soult lors de sa nomination, le 14 juillet 1810, comme général en chef de l'armée du Midi en Espagne .

Se nourrir sur les pays conquit , des pays alliés traversés lors des campagnes ,réquisition de bétail dans des fermes, mais quand l'armée avance , et celle de Napoléon avance très vite ,le ravitaillement doit suivre .......

Donc un petit diorama , représentant ce service ...........

Mais avant ,un peu d'infos est toujours utile......

Napoléon 1er crée le Train des Equipages Militaires en 1807 pour remplacer les

entrepreneurs privés qui s’étaient montrés incompétents dans les dernières campagnes.

Désormais l’armée dispose de sa propre arme pour assurer le service des approvisionnements. Il y a en tout 17 bataillons du train mobilisés en vue d’être engagés dans la campagne de Russie.

Les bataillons 2, 6, 7, 9, 10, 12 et 24 sont des bataillons « standards », c'est-à-dire

qu’ils sont mus par des chevaux (1 200 à 1 250) et composés d’environ 250 voitures.

Les bataillons 14, 15, 16 et 17 sont crées par l’Empereur le 24 janvier 1812.

Ces quatre bataillons ont la caractéristique d’avoir pour véhicules, des voitures dites comtoises et n’ont besoin que d’un seul cheval pour se déplacer.

Les 20e, 21e, 22e et 23e bataillons sont aussi créés par décret impérial le 24 janvier 1812 en vue de compléter les moyens des équipages militaires. Ils ont pour spécificité d’être attelés par des boeufs. Cette nouveauté est perçue comme une bonne idée. Car ce travail de trait effectué par des bœufs , permettait de soustraire des chevaux et de les placer à d’autres travaux.

Le 18e bataillon est unique car il a pour seule mission le transport des blessés.

Hormis ce 18e bataillon, les autres bataillons ont pour objectif d’apporter vêtements, matériels et vivres aux Corps auxquels ils sont destinés.

Il existe une multitude de véhicules pour le transport, et tous peuvent être utilisés pour déplacer des vivres. Mais chaque véhicule a ses propres capacités de charge.

- fourgons

- chariots

- caissons

- voiture de type de comtoise

- charrette « à la comète » (attelé par les boeufs)

- prolonge (voiture d’artillerie)

- voiture ancien modèle

- voiture allégée

- voiture nouveau modèle

Se pose la question de protéger les subsistances durant leurs différentes étapes.

La préservation des denrées dans les étapes du transport puis du stockage dans les magasins nécessite un certain nombre d’outils de conservation.

Les tonneaux sont les moyens de transport et de conservation les plus répandus au sein de la Grande Armée.

Les barils et tonneaux sont en bois de chêne, cerclés pour limiter au maximum

l’impact de l’humidité. Le tonneau sert aussi bien pour les liquides (alcool, vinaigre) que pour la viande salée. La farine ne peut être transportée que dans des tonneaux et est embarillée le plus hermétiquement possible car elle est très sensible à l’humidité.

Les biscuits sont entassés dans des caisses en bois quadrangulaires faites quasiment sur mesure. Une caisse peut contenir 225 rations de biscuits.

Le riz et les légumes secs sont transportés dans des gros sacs de chanvre.

Pour la viande notamment, sa bonne conservation dépend de sa préparation.

Les voitures de transport ne doivent jamais effectuer de trajet à vide. Les chargements prioritaires sont ceux des vivres. Faute de vivres à transférer, on transporte à la place les effets d’habillement ou bien les effets d’ambulances.

La ration quotidienne des repas par homme est de 750 g de pain, 550 g de biscuits, 250 g de viande, 30 g de riz, 60 g de légumes secs, un litre de vin pour 4 hommes. Lorsque les soldats sont en caserne, la logistique est assurée mais lorsqu'ils sont en campagne, ils démontent les villages pour construire leurs abrivents et se livrent à la maraude.

Des femmes les accompagnent pendant leurs campagnes : lavandières, vivandières et cantinières qui doivent avoir des patentes.

En juin 1812, 130 000 chevaux de trait ou de selle franchissent le Niemen. Si l'on s'en tient au tableau des rations établi en 1810 par la commission présidée par le général Bourcier, qui attribue de 7,5 à 9,0 kg de foin et autant de paille ainsi que 8,5 à 9,5 litres d'avoine par cheval et par jour, suivant l'arme et l'utilisation, il faut prévoir de 3 000 à 3 500 tonnes de nourriture par jour pour les chevaux, ce qui nécessite 2 000 fourgons tirés par 8 000 chevaux. En vert la ration est fixée à 40 kg, " à la saoulée ", soit 6 000 tonnes correspondant à plusieurs milliers d'hectares de seigle vert. L'intendant général, le comte Daru, qui prépare la campagne a un motif valable pour s'arracher les cheveux. Les cavaliers et les agronomes savent bien que c'est l'avoine qui " donne du sang " aux chevaux et que la paille, aliment grossier destiné à lester l'estomac, demande pour le broyage avant ingestion une énergie musculaire approximativement égale à celle procurée par son assimilation. Dès lors, on peut prévoir l'importance des pays traversés, riches ou pauvres, et de la saison, été-automne ou hiver-printemps.

Voici les photos .............................

Les figurines sont des "Airfix" ref 01737 et ref 01744 ,le conducteur et le chariot bâché "Italeri" ref 6017 .

Les autres chariots sont de marque "Kibri" .

Les vaches blanches et marrons sont des "Preiser".

Les chèvres , les cochons , les vaches brunes ,le chien , les chevaux et bœufs d'attelage sont de la marque "Noch".

Et n'oubliez pas , mettez la musique .................

MATERIELS ET MOYENS LOGISTIQUE
MATERIELS ET MOYENS LOGISTIQUE
MATERIELS ET MOYENS LOGISTIQUE
MATERIELS ET MOYENS LOGISTIQUE
MATERIELS ET MOYENS LOGISTIQUE
MATERIELS ET MOYENS LOGISTIQUE
MATERIELS ET MOYENS LOGISTIQUE
MATERIELS ET MOYENS LOGISTIQUE
MATERIELS ET MOYENS LOGISTIQUE
MATERIELS ET MOYENS LOGISTIQUE
MATERIELS ET MOYENS LOGISTIQUE
MATERIELS ET MOYENS LOGISTIQUE
MATERIELS ET MOYENS LOGISTIQUE
MATERIELS ET MOYENS LOGISTIQUE
MATERIELS ET MOYENS LOGISTIQUE
MATERIELS ET MOYENS LOGISTIQUE
MATERIELS ET MOYENS LOGISTIQUE
MATERIELS ET MOYENS LOGISTIQUE
MATERIELS ET MOYENS LOGISTIQUE
Tag(s) : #Matériel, #Logistique, #Moyens, #chariot, #charrette, #fourgon, #figurines, #Airfix, #Kibri, #Napoléon 1er

Partager cet article

Repost 0