Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pour l' instant ,j'ai peint 39 figurines , préparé 2 drapeaux et récupéré une échelle .

Pour les figurines portes drapeaux , j'ai coupé au cutter (voir photos) le fusil ,un drapeau d'origines et creusé une main pour que ceux que j'ai préparés puissent y tenir. Ce n'est pas très esthétique pour l'instant , mais une fois les drapeaux posés cela se verra moins.

Au cours de l'offensive générale sur le flanc gauche anglais, la division Quiot du Ier corps d'Erlon se voit assigner comme principale objectif de prendre la ferme fortifiée de la Haie-Sainte.

La division Quiot, forte de 4000 Soldats, atteint son but pendant que les autres unités du Ier Corps progressent vers la crête. Ce poste de clé est défendu par le 2ème bataillon de la "King German Légion", aux ordres du Major Baring, vétéran d'Espagne. Les fusiliers des 54e et 55e de ligne conquièrent tout d'abord le verger au sud de la ferme.

Conjointement, La brigade Bourgeois s'occupe de chasser les "Riflemen" accrochés à la sablonnière. La garnison allemande fauche par des tirs nourris les assaillants qui tentent d'escalader les murs épais. Wellington envoie à leur secours un bataillon Hanovrien (Lunebourg ). Mais la cavalerie lourde de Dubois, aux abords de la ferme,charge et massacre ce maigre renfort.

Ce premier assaut sur la Haie Sainte s'arrête suite au retrait général du Ier Corps devant les Scots Greys. Quiot tentera une deuxième attaque en milieu d'après-midi mais elle sera sans Succès, si ce n'est de déclencher un incendie dans la ferme.

Vers 18 heures, les charges de la cavalerie française ont échoué et la pression prussienne se fait maintenant sentir sur le flanc droit français.

Une nouvelle fois, Ney regroupe ses forces et combine pour ce troisième assaut, cavalerie, artillerie et infanterie.


La cavalerie menace d'abord l'ennemi et le contraint à se mettre en carré, ce qui diminue sa puissance de feu (par rapport à La formation en ligne); les canons français interviennent alors et trouvent des cibles compactes avec les carrés, l'infanterie n'a ainsi plus qu'a suivre et achever le travail.

L'infanterie de Quiot qui a reçu en renfort le 13e Léger (régiment provenant de la division Donzelot) et un détachement du 1er Génie, se rue à nouveau et avec rage contre les murs de la ferme. Les soldats Français saisissent à pleines mains les fusils ennemis braqués sur eux à travers les meurtrières.

Bientôt la petite garnison de la Haie-Sainte se retrouve isolée, sans secours ...


Le Prince d'Orange envoie deux bataillons supplémentaires de la Légion germanique emmenés par Le général allemand Ompteda mais à peine se sont-ils avancés qu 'ils sont interceptés par les cuirassiers Français: un des bataillons est taillé en pièces, perd son drapeau, Ompteda Est tué
L'autre bataillon qui a pu se mettre en carré , lentement rétr
ograde.

Alors dans La ferme, Baring et la poignée de défenseurs qu'il commande encore, épuisés (ils ont du combattre non seulement les Français mais un incendie dans la grange), à court de munitions, n'ont plus qu'à tenter une sortie pour gagner les lignes Anglaises, au milieu des fantassins français dont certains escaladent déjà le toit des dépendances.

Seuls, 42 d'entre eux y parviennent, Sur les 463 hommes de la garnison Initiale.
Face au succès Français, le 95e Rifle décampe aussi de la sabl
onnière.


A 18 heures 30, la Haie-Sainte est enfin aux mains des Français.

 54éme et 55éme Rgt de ligne , juin 1815 (2).
 54éme et 55éme Rgt de ligne , juin 1815 (2).
 54éme et 55éme Rgt de ligne , juin 1815 (2).
 54éme et 55éme Rgt de ligne , juin 1815 (2).
 54éme et 55éme Rgt de ligne , juin 1815 (2).
 54éme et 55éme Rgt de ligne , juin 1815 (2).
 54éme et 55éme Rgt de ligne , juin 1815 (2).
 54éme et 55éme Rgt de ligne , juin 1815 (2).
 54éme et 55éme Rgt de ligne , juin 1815 (2).
 54éme et 55éme Rgt de ligne , juin 1815 (2).
Tag(s) : #figurines, #Quiot, #Haie, #Sainte, #Français, #fusiliers, #ferme, #cavalerie, #drapeaux, #Wellington

Partager cet article

Repost 0