Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Passionné du 1er Empire,je peint des figurines au 1/72 éme et réalise des dioramas les mettant en scène. Je me rapproche au plus près de la réalité Historique pour peindre les uniformes des différentes troupes après recherches .Certains de mes dioramas représentent aussi le matériel de l'époque.Je participe à diverses expositions et ,à ma façon, entretien le souvenir de Napoléon 1er Empereur des Français.La figurine et l'Histoire ne font alors plus qu'une.

25 Mar

LA KING GERMAN LEGION ......

Publié par Fred  - Catégories :  #KGL, #Napoléon, #régiment, #infanterie, #cavalerie, #artillerie, #Waterloo, #bataille, #campagne, #Belgique

Un peu d'Histoire puisque mon diorama représentera une partie des cavaliers de la KGL , les dragons légers , je met les liens des sources qui m'ont aidées  pour celui qui le souhaite et veut approfondir  ...... Merci à elles!!

                                La King German Légion ou légion Allemande du roi fut crée en 1805 par le roi George III, après que Napoléon est morcelé  le royaume de Hanovre, pour  créer le royaume de Westphalie.
Le Baron Decken  fût  en charge de mettre sur un pied un petit contingent d’infanterie légère, mais l’affluence des volontaires était telle que la KGL devint vite une force des plus respectables.
Force qui comprenait infanterie légère , infanterie de ligne, cavalerie et artillerie.
Deux  périodes distinguent l’existence de la KGL : Celle de sa fondation jusqu’à 1812 et celle de  1812 jusqu’à sa dissolution en 1815.
Jusqu'en 1812 la cavalerie comprend dans ces rangs 2  régiments de dragon lourd et 3 régiments de hussard. Chaque régiment comprend en théorie 912 légionnaires, officier compris. Chaque régiment est divisé en 6 escadrons dont un  supposé de dépôt.
En 1812 , l’Angleterre manque  de cavalerie légère il fut donc décidé  de convertir les deux régiments  de dragon lourd  en dragon léger. Les régiments de hussard quant à eux restent inchangé.
Un changement d’uniforme des plus conséquents est effectué en 1812 ,  ils adoptent alors  l’uniforme classique des dragons léger britannique.
Les deux régiments avaient un uniforme sensiblement identique : Habit bleu avec revers, col parement, retroussis rouge pour les deux régiments. Shako de feutre noir avec cordon et raquette jaune pour les deux, plumet rouge et blanc pour les deux. Jugulaire cuivre pour le 1er et métal pour le 2ème . sabretache bleu liseré jaune avec le monogramme royal . Les épaulettes du 1er régiment  sont  jaune et blanche pour second régiment  .
la KGL est engager dans tous les principaux affrontements ou l’Angleterre est engager.
Elle participe à la campagne du  Danemark,  du Portugal, d’Espagne et de Belgique. Un petit détachement participe avec le corps combiné de Wallmoden en Allemagne. Un détachement est en garnison en Sicile.
Lors de l’attaque de Copenhague la KGL est divisé en 4 brigades d’infanterie dont une exclusivement d’infanterie légère, 2 batteries à pied  et deux batteries à cheval. Cet engagement voit l’intégralité de l’infanterie au combat. La division compte dans ces rangs 8.270 hommes.
Durant la campagne de la Péninsule la KGL engage 4 bataillons de ligne, 2 bataillons de léger et 1 régiment de dragon lourd et un régiment de hussard. Elle participe à toutes les batailles ou les troupes britanniques sont engager :  Talavera en 1809, Fuente de Onoro en 1811,  Salamanque en 1812.  Le 1er, 2ème, 5ème et 7ème bataillons de ligne font une très grande partie de la campagne au côté du 1er et 2ème bataillon léger, du 3ème régiment de hussard et de deux batteries d’artillerie à pied.
En 1813 lors de la   campagne d’Allemagne, la KGL engage un petit détachement d’infanterie (200 hommes), 1 régiment de hussard et les deux batteries d’artillerie à cheval. La contribution de la KGL est somme toutes symbolique mais au sein du corps combiné de Wallmoden il s’agit sans nul doute des meilleures unités de combat. Il est à noter que le régiment de hussard est quasiment au complet soit 5 escadrons.
La campagne de Belgique verra les derniers faits d’arme de la KGL  . Durant la bataille de Waterloo ils défendent avec acharnement la Haie Sainte. Fin 1815 début 1816 la KGL de retour au Hanovre est licencié par l’Angleterre.

 

Commenter cet article

Archives

À propos

Passionné du 1er Empire,je peint des figurines au 1/72 éme et réalise des dioramas les mettant en scène. Je me rapproche au plus près de la réalité Historique pour peindre les uniformes des différentes troupes après recherches .Certains de mes dioramas représentent aussi le matériel de l'époque.Je participe à diverses expositions et ,à ma façon, entretien le souvenir de Napoléon 1er Empereur des Français.La figurine et l'Histoire ne font alors plus qu'une.