Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Passionné du 1er Empire,je peint des figurines au 1/72 éme et réalise des dioramas les mettant en scène. Je me rapproche au plus près de la réalité Historique pour peindre les uniformes des différentes troupes après recherches .Certains de mes dioramas représentent aussi le matériel de l'époque.Je participe à diverses expositions et ,à ma façon, entretien le souvenir de Napoléon 1er Empereur des Français.La figurine et l'Histoire ne font alors plus qu'une.

15 Sep

EXPLOSION SUR UN CHAMP DE BATAILLE

Publié par Fred  - Catégories :  #bataille, #canons, #artillerie, #Gribeauval, #boulets, #dioramas

Voici ma "technique " pour faire l'explosion d'un boulet  de canon sur les champs de bataille de mes dioramas ...

Avant , un rapide tour d'Histoire : 

Les premiers canons tiraient des boulets en pierre ce n'est que vers 1740 qu'en Europe que  le boulet en pierre fut progressivement remplacé par le boulet en fonte.

La réforme de l'artillerie française par Jean-Baptiste Vaquette de Gribeauval à partir de  1764,  conduit à la fabrication de canons tirant des boulets de 4, 8, 12, 16 et 24 livres

C'est en 1795 que Pierre Choderlos de Laclos  met au point les premiers boulets 

explosifs  propulsés au canon lors d'expériences balistiques, il met au point un boulet creux chargé de matières explosives  , éclatant à l'impact.

En Europe occidentale, le boulet resta utilisé jusqu'à la fin de l'artillerie lisse, vers 1860. Ensuite, les projectiles adoptèrent la forme cylindrique "obus"  et profilée vers l'avant adaptée aux canons à fût rayé et à culasse mobile. (source ci-dessous).

Maintenant ma "technique" ...C'est tout bête !!

Pour cela j'utilise de la ouate , de la colle à bois blanche et de la peinture en bombe couleur terre ou couleur qui se rapproche de celle de la base du diorama ...

Tout d'abord je prend une certaine quantité de ouate que je façonne de la forme que je souhaite  et je colle la base de cette forme sur un support carton puis j'attends que cela  le sèche ..

Ensuite si il y en a trop j'en retire ou inversement , puis mise en peinture en bombe aérosol  (attention a ne pas être trop près de la ouate sinon la peinture coule ) et séchage ...

Voire si il ne faut pas faire des retouches de  peinture et si la quantité de ouate est satisfaisante , trop ou pas assez.  

Couper  la base du support et coller sur le diorama ..on peut y joindre des débris ou si il y a  des touffes d'herbe qui partent avec l'explosion  par exemple .

Place aux photos maintenant .....

 

 

 

EXPLOSION SUR UN CHAMP DE BATAILLE
EXPLOSION SUR UN CHAMP DE BATAILLE
EXPLOSION SUR UN CHAMP DE BATAILLE
EXPLOSION SUR UN CHAMP DE BATAILLE
EXPLOSION SUR UN CHAMP DE BATAILLE
EXPLOSION SUR UN CHAMP DE BATAILLE
EXPLOSION SUR UN CHAMP DE BATAILLE
Commenter cet article
P
Encore quelques corrections: les 5 calibres de boulet que vous indiquez n'ont pas ete introduits avec le systeme Gribeauval, ce dernier n'a fait que reconduire ceux deja reglementes par la reforme de 1732 conduite par Valliere. Egalement, l'obus n'eclate pas a l'impact mais a l'aide d'une fusee a temps. Il faudra attendre la fin du XIXe siecle pour avoir la technique permettant l'eclatement a l'impact
Répondre
P
Vos explications techniques meriteraient de nombreuses corrections. Les boulets en fonte de fer remplacerent ceux en pierre des la fin du XVe siecle. Il n'explosent pas. Ce sont les obus qui explosent, tires par des obusiers. Ils n'ont pas ete inventes par Choderlos de Laclos, ils derivent des bombes des mortiers utilises dans l'artillerie de siege, et sont utilises en campagne depuis le debut du XVIIIe siecle. Choderlos n'a fait que des epreuves de boulets creux (variante de l'obus sans culot) pour l'artillerie de cote contre les vaisseaux, rien a voir avec l'artillerie de campagne. Pour en savoir plus, lisez mon article sur les munitions de campagne, publie dans Soldats Napoleoniens N°14, juillet 2014
Répondre
F
Merci de vos corrections ......

Archives

À propos

Passionné du 1er Empire,je peint des figurines au 1/72 éme et réalise des dioramas les mettant en scène. Je me rapproche au plus près de la réalité Historique pour peindre les uniformes des différentes troupes après recherches .Certains de mes dioramas représentent aussi le matériel de l'époque.Je participe à diverses expositions et ,à ma façon, entretien le souvenir de Napoléon 1er Empereur des Français.La figurine et l'Histoire ne font alors plus qu'une.